Colloques & Conferences de l'Universite Lyon 2, "Rewriting / Reprising" - La reprise en litterature

Reprises textuelles dans The Dew Breaker d'Edwidge Danticat

corinne duboin

Dernière modification: 2007-06-27

Résumé


Dans son dernier roman, The Dew Breaker (2004), l'ecrivaine haitienne-americaine Edwidge Danticat tisse les destins croises de ses personnages haitiens meurtris, exiles aux Etats-Unis, tout comme leur bourreau, un ancien ''tonton macoute''. Les neufs chapitres (dont sept ont ete prealablement publies sous forme de nouvelles, ainsi reprises, modifiees et agencees pour constituer un roman) egarent le lecteur dans un echeveau textuel. Le caractere disparate de l'oeuvre, l'eclatement de la linearite narrative, la pluralite des recits et des voix, les beances et les accrocs d'un texte morcele, elliptique, participent d'une veritable recherche formelle. Telle une ravaudeuse, la romanciere reconstitue le tissage, chaque histoire personnelle ainsi reliee aux autres n'etant alors qu'une facette d'un grand tout. Dans la lignee des ecrivains haitiens (francophones) convoques par la romanciere, notamment Jacques Roumain, auteur des Gouverneurs de la rosee (Masters of the Dew), ou Jacques Stephen Alexis, dont le roman Compere General Soleil (General Sun, My Brother) est cite, Edwidge Danticat met en fiction l'histoire douloureuse d'un peuple confronte a ses tortionnaires. Melant ethique et esthetique, memoire du temps et memoire du texte, la romanciere interroge les faits plus qu'elle n'offre de reponses. Ses personnages, victimes ou bourreaux, tentent chacun de se liberer d'un passe qui les hante : est-il jamais possible de pardonner afin de cicatriser les blessures ? Peut-on s'amender, se racheter face a ses victimes qui demandent reparation ?

Texte intégral: PDF