Colloques & Conferences de l'Universite Lyon 2, "Rewriting / Reprising" - La reprise en litterature

"As ye sew, ye shall rip":The Aesthetics of Stitching up in The God of Small Things by A. Roy

elsa sacksick

Dernière modification: 2007-06-26

Résumé


Inscrite au coeur de la dynamique d'ecriture du roman d'Arundhati Roy, la reprise participe de sa coherence interne. Veritable paradigme, elle sera d'abord envisagee sous l'angle de la repetition et de ses avatars (le ressassement, le begaiement). En effet, le roman qui fait alterner recit au passe et recit au present sous la forme d'un tressage, offre une structure eminemment repetitive, forcant le lecteur a reprendre une intrigue sans cesse interrompue. En outre, le texte est emaille de reprises sous la forme de leitmotivs. Ainsi, a l'image des personnages qui ressassent le meme drame, le texte se repete de maniere compulsive. Pourtant ces reprises, loin d'etre steriles, permettent egalement de tisser le sens et forment la trame veritable du recit. Les leitmotivs et les metaphores ''filees'' dans le roman permettent en effet la (re)construction de la trame narrative et l'etoffement de l'intrigue, elles creent un veritable maillage et tissent le sens, offrant une fonction cohesive dans un texte marque par le discontinu. A ce titre, dans un deuxieme temps, la reprise sera envisagee dans une acception textile, et je propose d'etudier le glissement de la reprise au reprisage. Cette dynamique de ravaudage est d'autant plus centrale dans le roman que ce dernier se construit sur le trope du trou, de la dechirure. Enfin cette double acception de la reprise permettra en evidence en quoi cette notion participe activement a la poeticite de l'ecriture de Roy.

Texte intégral: HTML PDF