Colloques & Conferences de l'Universite Lyon 2, Modernism and Unreadability / Modernisme et Illisibilite

"There is one line, clearly drawn" : visible et illisible chez H.D.

Antoine Cazé

Temps: 2008-10-23  10:15  – 10:50
Dernière modification: 2008-07-07

Résumé


L'une des sources les plus puissantes de l'imaginaire et de la pratique litteraires pour H.D. (1886-1961) - grande figure encore trop marginalisee du Modernisme historique - fut l'apparition successive, sur le mur de sa chambre d'hotel a Corfou au printemps 1920, de trois > - un buste, un calice, un trepied - au cours d'un moment hallucinatoire. Cette experience spirituelle, quasi mystique, qu'elle relate notamment dans son merveilleux Tribute to Freud (1956/1974), constituera des lors pour elle le paradigme d'une relation a l'ecriture fondee sur un conflit permanent entre texte et image, lisible et visible.

H.D., on le sait, fut a l'origine de l'Imagisme, un terme invente pour elle par Ezra Pound a Londres en 1912 ; elle n'eut pourtant de cesse de vouloir se defaire de cette signature trop reductrice (>) en composant des textes, en vers comme en prose, qui remettaient en cause