Colloques & Conferences de l'Universite Lyon 2, Modernism and Unreadability / Modernisme et Illisibilite

U.S.A. de John Dos Passos: le piege de la transparence

Alice BEJA

Temps: 2008-10-25  10:50  – 11:25
Dernière modification: 2008-07-07

Résumé


L'oeuvre majeure de John Dos Passos, la trilogie U.S.A. (1938), trouve son inspiration dans les mouvements modernistes europeens des annees 1910-1920, plus precisement dans les oeuvres de James Joyce et Gertrude Stein, ou dans les travaux des cineastes Sergei Eisenstein et Dziga Vertov. Sa structure contraignante, composee de quatre modes de narration qui alternent regulierement tout au long des trois romans (biographies, actualites, oeil-camera, narrations), lui a valu un succes critique bien superieur au nombre de ses lecteurs. Cependant, l'illisibilite du texte, principalement causee par une lecture necessairement fragmentaire, a souvent ete niee par les critiques de l'epoque, qui sont parfois passes outre la dimension ouvertement moderniste de l'oeuvre pour la cantonner au genre du realisme social(iste?).
John Dos Passos est l'un des seuls romanciers americains a avoir applique aussi rigoureusement les innovations formelles produites par l'experimentation moderniste dans tous les domaines artistiques. Au sein meme de la trilogie, la strategie de l'illisibilite (montage d'articles de journaux et de chansons populaires, collage de mots les uns a la suite des autres) vise a denoncer le piege de la transparence, a obscurcir le sens de mots, d'expressions, de concepts, que tous prennent pour acquis, pour remettre en question le modele americain. Ce message politique a parfois occulte la force innovatrice des romans. Actuellement, les oeuvres de John Dos Passos sont a nouveau frappees au sceau de l'illisibilite, et cet auteur, aussi connu a son epoque que Hemingway et Fitzgerald, n'a pas eu la meme posterite que ses contemporains.
Nous tacherons de voir dans quelle mesure la trilogie U.S.A. fait usage de l'illisible comme strategie narrative, et si son parti pris formel la rend obsolete - l'obsolete pouvant etre construit comme une facette de l'illisible - pour un lecteur contemporain.