Colloques & Conferences de l'Universite Lyon 2, Modernism and Unreadability / Modernisme et Illisibilite

"L'illisible, recueil de l'impossible a dire : le cas Joyce"

Josiane Paccaud-Huguet

Temps: 2008-10-24  10:15  – 10:50
Dernière modification: 2008-07-07

Résumé


A partir du troisieme chapitre d'Ulysse (>), l'ecriture de Joyce se detache progressivement des representations et de l'inconscient qui interprete via le reve litteraire, pour faire accueil a un impossible a dire qui cherche a s'ecrire.
Finnegans's Wake se lit moins comme un roman que comme un recueil de fragments qui dit adieu au recit anthropomorphique (>), a l'intrigue lineaire (>), et a la syntaxe decoupeuse du sens du monde (>). Que reste-t-il alors ? Un chantier, selon l'expression celebre de work in progress, a prendre de facon tout a fait prosaique.
Que se trame-t-il dans ce Joyce se plaisait aussi a designer comme > ? Il s'agit moins de livrer un produit fini en pature pour le dechiffrage d'un sens, que d'accrocher quelque chose chez le lecteur qui le mettra lui aussi au travail: quelques exemples montreront comment l'opacite de cette langue constitue la condition meme d'un eveil a ce que la langue a de plus reel, a sa dimension de jouissance vivante, donnee en partage